Lillianes est prête à accueillir la 42e Rencontre Valdôtaine

 

Parallèlement à la Rencontre, les producteurs et artisans offriront des produits typiques de la Vallée

LILLIANES. Dimanche 6 août 2017, c'est la Commune de Lillianes qui accueillera la 42e édition de la Rencontre valdôtaine, le rendez-vous organisé chaque été par la présidence de la Région en collaboration avec une Commune de la région et qui réunit en Vallée d'Aoste les Valdôtains du pays et les Valdôtains émigrés.

L'accueil des participants est prévu à 9h, sur les notes du Corps philharmonique Regina Margherita de Gaby. À 9h45, les participants se rendront en cortège jusqu'à l'église paroissiale Saint-Roch, pour assister à la messe, qui sera animée par la maîtrise de Lillianes. Vers 11h15, les représentants des autorités prendront la parole, avant le dévoilement de la plaque commémorative et le dépôt d'une gerbe à la mémoire des émigrés. Ensuite, dans la salle polyvalente de la maison communale, se tiendra le vernissage de l'exposition sur l'émigration intitulée « Villa Lillianes », suivi d'un apéritif en musique avec le groupe folklorique I Fiour di Moun de Lillianes.

C'est à 12h30 que les Valdôtains du Pays et les Valdôtains de l'extérieur se retrouveront pour un déjeuner convivial, qui précèdera un après-midi dansant en compagnie du musicien David De Lazzari. Les participants auront également la possibilité de visiter l'exposition-marché de produits œnogastronomiques et d'artisanat, ainsi que le Musée de la châtaigne et le vieux moulin.

En effet, parallèlement à la Rencontre, les producteurs et artisans locaux exposeront et offriront des produits typiques de la Vallée, et en particulier de Lillianes, comme des fromages et des biscuits, ainsi que des objets d'artisanat traditionnel, nés des mains habiles qui maîtrisent parfaitement les techniques des siècles passés.

La visite du Musée de la châtaigne prévoit celle du laboratoire de traitement des châtaignes (calibreuse, nettoyeur, ensacheuse, couseuse, etc.), ainsi que celle de l'exposition des outils d'antan. Le musée présente également les différentes variétés de châtaigne, aliment de base, dit « pain des pauvres » des familles qui ont habité la basse vallée du Lys au cours des siècles. Il abrite également une gra (lieu de séchage des châtaignes), une cuisine et une chambre à coucher, reconstruits conformément aux modèles du passé.

Dans l'après-midi, il sera possible de visiter l'ancien moulin du 18ème siècle, situé juste à côté du site de la Rencontre. Avec son mouvement horizontal, il est encore en excellent état : on peut en apprécier à la fois le mécanisme ingénieux et la haute qualité de sa construction. La force d'entraînement était déterminée par un réseau de canaux, les « rus », qui amenaient l'eau au moulin.

Les billets pour le repas sont en vente à Aoste, à l'Office de la langue française, au rez-de-chaussée du Palais régional, ainsi qu'à la Commune de Lillianes. Dans la limite des places restantes, les billets seront également vendus le dimanche au chalet d'accueil de la Rencontre.

 

redaction

Pubblicità
Pubblicità