La Saison Culturelle propose Colorature, un spectacle drôle et émouvant

Le mardi 18 novembre, à 21h, au Théâtre Splendor d'Aoste

AOSTE. Dans le cadre de la Saison Culturelle 2014/2015, le mardi 18 novembre, à 21h, au Théâtre Splendor d'Aoste, sera joué le spectacle théâtral Colorature, Mrs Jenkins et son pianiste.

C'est à travers Cosme McMoon, pianiste attitré de Mrs Jenkins, que l'auteur américain Stephen Temperley a choisi de raconter, sous forme de flash-back, la vie de celle qui est passée à la postérité comme la pire cantatrice de l'histoire, Florence Foster Jenkins.

New York, 1964. Au piano d'un club de jazz en vogue, Cosme Mac Moon, pris de nostalgie, évoque les douze années de sa singulière collaboration avec la cantatrice.

Riche héritière américaine dans les années ‘30, Florence Foster Jenkins s'improvise soprano colorature et inflige aux plus fameux airs un traitement redoutable par sa fausseté et ses fantaisies rythmiques. Elle devient pourtant incroyablement populaire. De leur rencontre au dernier concert à Carnegie Hall, Colorature, Mrs Jenkins et son pianiste nous invite à partager le destin à la fois hilarant et bouleversant de deux personnages hors du commun.

La vraie Florence Foster Jenkins naît dans une riche famille de Pennsylvanie. À la mort de son père, en 1909, elle hérite d'une fortune qui lui permet d'entamer tardivement la carrière de cantatrice que ses parents et son ex-mari avaient découragée. Persuadée de posséder un extraordinaire talent de soprano colorature, elle a pourtant un très faible sens du rythme et ne parvient pas à chanter juste. Elle prend cependant plaisir à organiser dans la salle de bal du Ritz-Carlton à New York d'ahurissants récitals annuels qui font les délices de la haute société et devient une célébrité que l'on s'arrache. Il semblerait que la cantatrice n'ait toutefois jamais réalisé que son succès ne provenait pas de la beauté de sa voix mais des rires provoqués par ses interprétations approximatives et ses extravagants costumes.

Sur scène la comédienne et chanteuse lyrique Agnès Bove, accompagnée au piano par Grégori Baquet, effectue un difficile travail musical en interprétant, au risque de se casser la voix, les airs de façon erronée. La pièce tourne autour de la relation qui s'instaure entre les deux personnages : la chanteuse s'écoutant chanter avec volupté et son accompagnateur, un pianiste désargenté, qui émet des avis si voilés que la cantatrice américaine prend les reproches pour des compliments. De leur première rencontre aux salons de répétitions et jusqu'au dernier concert, nous suivons le destin de ce couple étrange uni pour le meilleur et surtout le pire de l'art lyrique. Ovationné au Festival d'Avignon 2012, ce spectacle a fait l'évènement comique à Paris la saison dernière. Le grand talent des deux interprètes donne à la pièce une dimension aussi émouvante que cocasse sans jamais tomber dans la caricature.

La Saison Culturelle 2014/2015 est organisé par l'assessorat de l'éducation et de la culture, avec le patronage de la Fondation CRT Cassa di Risparmio di Torino.

Billet normal 13 euros, billet réduit 10 euros; le spectacle est inclus dans les abonnements Pleine Saison, Tuttoteatro e Rideau.

 

redaction

Pin It
© 2020 Aostaoggi.it