REGIONALI   SPECIALE ELEZIONI  COMUNALI

L'assesseur Rini: dès l'an prochain, un projet d'école plurilingue

La première étape du calendrier est la création d'une cellule technique avant la fin de la prochaine semaine

AOSTE. Dès la prochaine année scolaire, en Vallée d'Aoste, l'école plurilingue verra le jour : un nouveau parcours didactique et de formation, avec un programme de français nettement renforcé et une présence accrue de l'anglais. C'est ce qu'a annoncé hier, lundi 27 octobre, l'assesseur à l'éducation et à la culture Emily Rini, dans le cadre d'une rencontre avec les promoteurs du projet ÉcoleVdA et avec certains parents concernés.

Le projet tracé par l'assesseur s'inscrit dans le cadre législatif actuel, puisqu'il se réfère à l'art. 19 de la loi régionale n° 19/2000 sur l'autonomie scolaire et la nouvelle expérimentation sera lancée par un arrêté de l'Assesseur, qui sera par la suite transmis au Ministère. La première étape du calendrier est la création d'une cellule technique, composée d'inspecteurs et de dirigeants d'établissements scolaires, du président de la Ve Commission du Conseil et d'un représentant des promoteurs de cette initiative. C'est à cette cellule que reviendra la tâche de structurer le projet en vue des finalités annoncées, en insérant les nouveaux éléments dans l'organisation scolaire actuelle. Une fois formalisé, le projet sera présenté aux institutions scolaires, afin qu'elles puissent choisir de l'insérer dans leur offre de formation.

« L'avenir du projet dépendra de l'adhésion des diverses institutions scolaires à cette nouvelle proposition mais je suis très optimiste pour ce qui est de cela – a déclaré l'assesseur. - La demande des familles est forte, c'est pourquoi je pense que les établissements ne pourront que répondre positivement à ces attentes. Je suis convaincue de l'excellence des compétences professionnelles et du niveau du système scolaire valdôtain et cela constituera sans aucun doute une base fiable pour relever ce défi que nous lançons, de façon positive et avec une forte participation ».

Elle a ajouté « j'ai déjà rencontré une première fois les membres de la Ve Commission du Conseil, auxquels j'ai présenté ce projet et qui lui ont réservé un accueil favorable. Je vais maintenant demander à les rencontrer une seconde fois, afin de leur illustrer le parcours que nous nous proposons de suivre ».

Les délais de réalisation pour le projet ÉcoleVdA sont serrés. La cellule technique sera constituée avant la fin de la prochaine semaine et le schéma du projet devra être élaboré d'ici la mi-novembre, en vue de la présentation formelle du projet prévue le 10 décembre, ce qui permettrait aux institutions intéressées d'annoncer leur adhésion avant Noël, pour que les familles puissent inscrire leurs enfants dès janvier.

« Comme toutes les initiatives à fort impact, je crois que la réalisation du projet ÉcoleVDA va demander du courage et de l'engagement, mais c'est surtout un projet qui doit être partagé – a conclu l'Assesseur Rini. -  Aujourd'hui, c'est sur le français que repose la mise en valeur et la défense de notre autonomie et le maintien de nos spécificités ».

 

redaction

Pin It
© 2020 Aostaoggi.it