Oggi è il

9e Parlement francophone des jeunes: avis de concours pour étudiants universitaires

  • Pubblicato: Sabato, 12 Gennaio 2019 08:29

Valutazione attuale: 0 / 5

Stella inattivaStella inattivaStella inattivaStella inattivaStella inattiva
 

AOSTE. Dans le cadre de ses activités au sein de l'Assemblée parlementaire de la francophonie, le Conseil de la Vallée lance un concours à l’intention des étudiants universitaires pour la participation aux travaux de la 9e session du Parlement francophone des jeunes de l’APF, qui se tiendra à Abidjan (Côte d'Ivoire) du 4 au 9 juillet 2019.

Le Parlement francophone des jeunes (PFJ) a été créé par les chefs d'État et de Gouvernement lors du Sommet de Moncton en 1999. Il est organisé par l'APF au moment de ses Assemblées plénières et il réunit des jeunes de 18 à 23 ans originaires des différents pays représentés à l'APF qui débattent et adoptent des textes sur les thèmes retenus pour chaque session. Ces textes sont ensuite remis aux chefs d'État et de Gouvernement lors des Sommets de la Francophonie.

Les participants à la sélection doivent être résidants en Vallée d’Aoste, être âgé de 18 ans au moins et de 23 ans au plus au 1er juillet 2019, être inscrits à l’Université, appartenir à un mouvement de jeunesse, associatif ou de solidarité et ne pas avoir participé à une précédente édition du PFJ.

Pour prendre part à la sélection, les candidats sont appelés à rédiger un texte de quatre pages (Times New Roman, caractère 12, interligne 2) portant sur un thème qui rentre dans les domaines de compétence des quatre Commissions permanentes de l’APF. Les thèmes retenus pour cette édition sont les suivants: Jeunesse francophone et Etat civil, en traitant notamment la question des enfants sans identité pour faire de l'espace francophone un espace d'enregistrement complet des naissances (Commission des affaires parlementaires); l'économie sociale et solidaire et les enjeux pour les jeunes de l'espace francophone (Commission de la coopération et du développement); le retour des biens culturels à leurs pays d'origine, pourquoi et comment partager le patrimoine dispersé dans l'espace francophone (Commission de l'éducation, de la communication et des affaires culturelles); la question sur l'abolition de la peine de mort dans l'espace francophone (Commission politique).

Le dernier délai pour le dépôt des dossiers de candidatures, sous peine d’exclusion, a été fixé pour vendredi 15 février 2019, à 17h00. Les dossiers devront être déposés au Bureau du Protocole du Conseil de la Vallée – Place Deffeyes 1 – Aoste.

Le formulaire de candidature et l'avis de concours sont disponibles dans le site Internet du Conseil consiglio.vda.it

La sélection aura lieu au siège du Conseil régional le vendredi 22 février 2019, à 14h30. Pour les candidats qui, pour des raisons valables, dûment certifiées au moment du dépôt du dossier de candidature, ne peuvent pas être présents à Aoste le 22 février, l'entretien pourra être soutenu par le logiciel "Skype" le jour même.

 

 

redaction

 

 

Altre news di attualità

  • Trasporti, il 21 gennaio sciopero anche in Valle d'Aosta
    AOSTA. Le organizzazioni sindacali della Valle d'Aosta hanno aderito allo sciopero di 4 ore proclamato il 21 gennaio per il settore dell'autonoleggio con conducente e delle autolinee del trasporto pubblico locale. La protesta riguarda il "pacchetto mobilità" proposto dalla Commissione europea che prevede la liberalizzazione dei servizi di trasporto delle persone con autobus e pullman all'interno dell'Unione Europea. 
  • Sostegno negato a bambino con disabilità: il Tar condanna la Regione
    AOSTA. Il Tar della Valle d'Aosta ha accolto il ricorso di una coppia che chiede l'attivazione, da parte dell'Amministrazione regionale, di un "progetto individuale di vita" per il figlio affetto sin dalla nascita da gravi disabilità e non autosufficiente.
  • Inail, in calo le denunce di infortuni sul lavoro in Valle d'Aosta
    AOSTA. Sono in calo le denunce di infortuni registrate in Valle d'Aosta dall'Inail. Nel rapporto sull'attività del 2018, con dati riferiti all'anno precedente, le denunce risultano 1.603, in calo dello 0,56 per cento rispetto al 2016 e del 2,43 per cento sul 2015.
  • Scuola, dal Miur 267mila euro alla Valle d'Aosta
    ROMA. Tre istituzioni scolastiche della Valle d'Aosta potranno accedere ai fondi statali per la messa in sicurezza e la costruzione di palestre ad uso scolastico. I progetti delle tre scuole sono compresi infatti fra i 93 interventi presentati da tutta Italia e inseriti dal Ministero dell'istruzione nell'elenco dei lavori che possono usufriore dello speciale bando nazionale del valore di 50 milioni di euro.
Pubblicità
AostaOggi.IT è un prodotto della testata giornalistica WEBITALYNEWS
Direttore responsabile Luigi Palamara
Direttore editoriale Marco Camilli
Registrazione Tribunale di Aosta N° 01/05 del 21 Gennaio 2005
P.IVA 01000080075